Quelle maison d’édition choisir pour se faire publier ?

Ca y est, votre manuscrit est prêt ! Il ne vous reste plus qu'à trouver une maison d'édition, la maison d'édition. Les petites, les grandes, les plus prestigieuses, les plus anciennes, chaque maison d'édition à sa propre ligne éditoriale. Alors mettez toutes les chances de votre côté en suivant nos conseils.

Le choix de la maison d'édition

L'idée n'est pas d'envoyer votre manuscrit à toutes les maisons d'édition, déjà parce que cela va vous revenir très cher, ensuite parce que chaque maison à ce que l'on appelle sa propre ligne éditoriale (choix cohérent du type d'ouvrage diffusé). Il est donc important de "connaître" les éditeurs et d'être sûr que le manuscrit envoyé est en "cohérence" avec la maison d'édition.

Allez donc faire un tour en librairie et repérer les éditeurs qui sont dans la même veine que votre "chef d'oeuvre". Le must serait d'aller trainer au salon du livre, afin d'avoir une vision globale de la réelle production des éditeurs.

Gros ou petit éditeur ? Sachant que moins d'1% des manuscrits envoyés aux maisons d'édition sont retenus, ce serait un leurre de croire de penser que vous avez vos chances. Et quand bien même vous seriez publié par une grande maison, vous resteriez à l'ombre de "best sellers" de la même maison (faible appui des relations presse, idem pour le soutien de la promo): car bien sûr l'avenir de la maison d'édition dépend des fameux "best sellers".

Accompagnez toujours votre manuscrit d'une lettre de présentation

Tout d'abord, sachez à qui vous allez adresser votre envoi. Cela fait toujours beaucoup plus sérieux de s'adresser à une personne en particulier qu'à une maison d'édition de manière générale. N'hésitez pas à surfer sur le site internet de votre éditeur afin de savoir qui s'occupe de quoi: il y a en général une personne attitrée selon le type d'ouvrage (littérature française ou étrangère histoire littéraire, spiritualité, etc…).
Ensuite il est important de joindre à votre livre une lettre (1 page maximum) qui permettra à votre éditeur de vous présenter (en tant qu'auteur) et présenter votre manuscrit (attention à ne pas le sur-vendre !).
Dans ce courrier, exprimez clairement et argumentez le choix de l'éditeur, faite un résumé de votre oeuvre. Soyez clair, concis et percutant.

Envoyer un manuscrit combien ça coute ? 

Après combien gagne un écrivain, il est important de se demander combien dépense un écrivain.

Il ne faut pas négliger le prix du papier, de l'encre, de l'envoi. En moyenne il fait compter 10 euros pour l'impression de 250 pages. Ajoutez à cela 5 euros d'envoi par laposte (davantage si vous utilisez le mode recommandé), nous sommes à 15 euros par ouvrage envoyé. Si vous l'envoyez à 10 maisons vous êtes déjà à 150€. D'où l'importance également de cibler vos envois.

Certaines maisons d'édition ne lisent pas les manuscrits qui leur parviennent par courrier électronique ou clef USB. Il est donc important d'envoyer votre manuscrit dactylographié (évitez le manuscrit écrit à la main) et imprimé.

La plupart des maisons détruisent le manuscrit après un certain temps s'il n'est pas retenu ou bien vous demandent de joindre un chèque si vous souhaitez qu'il vous soit retourné (environ 5€).

Et maintenant que votre manuscrit est envoyé ? 

Pas la peine de faire le pied de grue devant votre boite aux lettre. La réponse mettra minimum 3 à 4 mois à arriver par courrier. Ne vous formalisez pas si la réponse négative n'est pas spécialement personnalisée. Et surtout, surtout, ne vous découragez pas. Essayez aussi l'édition en ligne.

Vous avez votre manuscrit ? Une ou plusieurs maisons d'édition ont accepté de vous publier ? Il vous faut maintenant un éditeur !

Choisir un éditeur, son éditeur, est très important. Le choix est d'autant plus important que c'est lui qui suivra l'évolution de votre œuvre du début jusqu’à la fin. C'est à dire de la mise en forme jusqu’à la vente. Le dialogue entre vous et lui doit être fluide si vous voulez comprendre vos attentes respectives. Pour établir une bonne relation basée sur la confiance, vous devrez communiquer.

Pour trouver l'éditeur de vos rêves, deux maîtres mots à retenir : persévérance et réflexion. En effet, avant de faire la démarche de trouver un éditeur et de prendre contact avec lui, il est nécessaire que vous  repériez dans les librairies les type d'ouvrage correspondant à "votre" livre et l'éditeur associé. Faîtes un récapitulatif de touts les genres de livre que vous lisez et quels sont ceux dont le fil conducteur est similaire à votre future œuvre. En faisant cela, vous pourrez éliminer un bon nombre d'éditeurs. Et vous saurez chez quel éditeur votre œuvre aura le plus de chance d'être publiée.

Soyez objectif. Il n'y a pas que vous qui rêvez de voir son livre publié chez un éditeur de renom. Mettez vous à la place de l'éditeur qui reçoit plus d'une trentaine de manuscrits par jour et qui lit 20 fois la même intrigue.
La première chose qui le marquera votre éditeur  sera le style que vous aurez adopté. Si dès les premières lignes, vous l'accrochez, il lira votre roman en entier et vous aurez très certainement la chance de voir votre œuvre aboutir vers quelque chose de concret. Vous devez lui montrer que vous êtes apte à capter l'attention de vos futurs lecteurs.
Vous pouvez aussi avoir un retour de l’éditeur un peu moins plaisant. Il peut par exemple vous demander de changer quelques aspects de votre œuvre qu'il trouve déplaisants. Vous pourrez soit refuser, soit corriger et le renvoyer.
Mettez dans votre œuvre toute l'originalité dont vous vous inspirerez pour que celui qui vous lira soit captivé par l'intrigue et ait envie de finir votre livre.

Une fois votre éditeur trouvé, n'oubliez pas de lire nos recommandation !

2 thoughts on “Quelle maison d’édition choisir pour se faire publier ?

  1. j’ai écrit mon histoire de vie, je souhaite la publier avec un pseudonyme qui me ressemble et qui en dit long sur ma personnalité (Pseudonyme : Léopoldine URGO).
    J’ai transformé à minima le réel en fiction, j’annonce que j’écris l’histoire de vie de ma grand-mère Joséphine en la transposant dans la société actuelle afin qu’elle corresponde à ce que j’ai vécu.
    Je tiens beaucoup à cet écrit, il m’a aidé à surmonter des épreuves et puis j’ai voulu suivre la trace du brillant Victor HUGO qui m’a toujours inspirée.
    Aujourd’hui je cherche à la publier, à faire connaître mon travail, est-ce bien approprié ?
    J’ ai longtemps écrit des poêmes puis un jour j’ai voulu me lancer ! Dois-je y croire et publier ? Mon roman s’intitule : « Le destin de grans-mère Joséphine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>